Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

ADESAF

ADESAF
Description

ADESAF est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif qui n’est guidée par aucune considération de nature politique ou religieuse.

Son objet général est de contribuer au développement économique et social de l’Afrique francophone en favorisant la création d'emplois et les activités génératrices de revenus.

Créée en 2003, l'association intervient dans les domaines de l'adduction d'eau, de l'agriculture durable, de l'éducation et la formation professionnelle.

L'ADESAF travaille en collaboration avec des associations locales dans chaque pays où elle intervient : Mali, Burkina Faso, Congo Brazzaville et Rwanda.

Le conseil d’administration d’ADESAF sélectionne et retient des projets de développement, créateurs d’emplois et d’accès à la formation professionnelle qualifiante :
- portés par des africains résidents dans un pays d’Afrique francophone
- portés par des africains résidents en France et souhaitant retourner vivre et travailler en Afrique

Actions menées

Réhabilitation du collège général de Boko - Congo Brazaville

Ce projet vise à réhabiliter les infrastructures du collège d'enseignement à Boko à 140 km de Brazzaville. Construit en 1956 mais ravagé par les guerres civiles successives ce collègue autrefois d'excellence qui comptait près de 1000 élèves, est composé de 17 bâtiments, pour certains en ruine ou à l'abandon. Les élèves du collège ne sont plus que quelques centaines et ne peuvent pas étudier dans des conditions décentes.

Objectifs généraux :

- offrir aux élèves du collège un cadre sécurisé et propice à l'apprentissage.

- permettre aux élèves et surtout aux jeunes filles de pouvoir loger sur place la semaine et leur permettre ainsi d'être scolarisées.

- revaloriser l'établissement et assurer un dynamique participative par la mise en place d'un chantier école avec le lycée technique voisin.

Diversification maraîchère et arboricole avec les groupements de femmes de Tiréli - Mali

La production et par conséquent la consommation dans la plaine du Séno est essentiellement composée de mil et de sorgho. Le projet vise à atteindre l'équilibre alimentaire dans ce village de 3000 habitants où les revenus des familles ne leur permet souvent pas d'avoir une alimentation équilibrée et où de nombreux enfants souffrent de malnutrition.

Ce projet prévoit de former les groupements de femmes du village à la production maraîchère et arboricole afin que leurs familles puissent diversifier leur alimentation mais également qu'elles bénéficient de revenus complémentaires par la vente de cette production.

Le projet comprend plusieurs volets :

- volet renforcement des capacités des groupements de femmes (formation des femmes aux techniques de production)

- volet hydraulique maraîcher

- volet sensibilisation des populations à la consommation d'aliments variés

2 hectares seront cultivés par les femmes de Tiréli qui cultiveront des agrumes (pamplemousse, orange), arbres fruitiers (manguiers, avocatiers) et des cultures maraichères (poivrons, courgettes). Une partie de la parcelle sera cultivée par les élèves de l'école qui pourront consommer les produits à la cantine.

Centre de formation professionnelle en agro-mécanique à Kokologho - Burkina Faso

Le projet de création d'un centre de formation en agro-mécanique répond à un double constat :

- l'absence de formation des jeunes de la commune, qui ne trouvant pas d'emplois partent s'installer dans la capitale et accentuent l'exode rural et la paupérisation des villes.

- une agriculture, premier secteur économique au Burkina Faso, qui demeure vivrière avec un très faible taux de productivité.

Avec la formation des jeunes au niveau de l'atelier agro-mécanique, le projet permettra de maintenir 10 jeunes dans leurs terroirs en leur offrant une formation professionnelle qualifiante et des emplois stables.

Objectifs :

- Contribuer au développement économique en zone rurale par le renforcement des compétences et la création d'activités.

- Favoriser l'insertion professionnelle et diminuer le chômage des jeunes issus de milieu rural.

- Contribuer à la modernisation de l'agriculture et l'augmentation de la productivité

Projet amélioration de l'accès à l'eau potable à Sangha -Mali

Ce projet est porté par la Mairie d'Allonnes (Sarthe) dans le cadre de sa coopération décentralisée avec Sangha. L'ACAD et l'ADESAF en sont les opérateurs. L'ADESAF est chargée de l'accompagnement social.

Le projet a pour objectif de mettre en place des adductions d'eau simplifiées dans 4 villages du plateau. En partenariat avec Léo Lagrange Solidarité Mali un salarié a été recruté afin de mettre en place les comités de gestion de l'eau et plus largement le service de gestion collective, de sensibiliser les populations à l'utilisation de l'eau potable, au paiement du service et à l'hygiène en général.

13 avenue Jean-Jaurès - 94200 Ivry-sur-seine